L’anonymat chez

Chez Supermood, l’anonymat des collaborateurs est primordial. C’est pourquoi on investit beaucoup de temps et d’argent dans la R&D afin que les rapports restitués ne trahissent en aucun cas l’anonymat des collaborateurs inscrits chez nous.

Pssst… secret : Quand les fondateurs ont lancé Supermood, ils ont décidé que “l’éthique” serait une des 3 valeurs primordiales de Supermood.

Le seuil d’anonymat

Chez Supermood, nous avons fixé un seuil d’anonymat à 5 personnes. C’est-à-dire qu’un résultat de sondage ne sera jamais affiché si il n’y a pas eu moins 5 répondants. Si, sur une équipe de 10 personnes, seules 4 personnes ont répondu, les résultats du sondage ne s’affichent donc pas aux administrateurs.

Il est possible pour les administrateurs de faire varier ce seuil, entre 3 personnes et 10 personnes (notamment dans les petites entreprises ou les équipes sont réduites). Dans tous les cas, ce choix vous est communiqué au lancement de Supermood.

La restitution des réponses exactes

Supermood, c’est statistique mais aussi et surtout humain. On ne réduit pas les gens à des moyennes et des pourcentages, mais bien à des réponses données par des personnes réelles.

“ Ouhlala, quelqu’un dans l’équipe trouve qu’on est lent, catastrophe !”

Supermood produit donc des histogrammes, comme ont peut en voir sur l’image 1. On sait donc précisément combien de personnes ont répondu 1, 2, 3, 4 ou 5. Il est intéressant de savoir que quelqu’un a répondu 1 à cette question alors que les autres ont répondu 5. En comparaison, si nous n’avions que les moyennes, une question ayant une moyenne de 4.3 pourrait être donnée par la configuration suivante:

“Tout le monde a l’air d’accord, on est plutôt bons”

Le filtrage multi-niveaux

Supermood permet de filtrer par différents niveaux. Par exemple, supposons qu’une entreprise soit organisée hiérarchiquement comme suit:

  • Elle a des entités dans deux pays : France et Etats-Unis
  • Chaque entité à des départements : Admin & RH, Produit, Ventes
  • Les départements sont parfois réparties sur plusieurs lieux : au Etats-Unis, le Marketing a des équipes à Dallas et New-York.

Alors Supermood permet de filtrer les résultats selon cette hiérarchie, afin que le manager Marketing de New-York puisse par exemple consulter les feedbacks de ses collaborateurs directs.

“De quel pays, entité, ou sous-entité souhaitez-vous voir les résultats ?”

On peut voir dans l’aperçu d’écran ci-dessus que comme Marketing / Dallas n’a que 3 résultats, alors ses résultats ne seront pas accessibles, ça ne serait pas assez anonyme !

Beaucoup de produits proposant des sondages RH ont cette même politique de dire “moins de X réponses et on n’affiche pas les résultats”. Efficace, mais insuffisant comme on va le voir.

La difficulté: l’anonymat en présence d’histogrammes et filtres

On comprend bien pourquoi il est possible de filtrer ses résultats. Le directeur Marketing New-York a besoin d’avoir les résultats de son équipe uniquement, sinon comment connaître le ressenti de ses collaborateurs ? Il doit donc avoir accès aux histogrammes de l’équipe Marketing de New-York (appelée Marketing/New-York).

Chez Supermood, on espère le meilleur, mais on imagine le pire. Si un jour un administrateur est mal intentionné et se souvient de ses cours de maths du collège, alors il saura dans le cas de l’image 3 retrouver les réponses de Marketing/Dallas:

On a Marketing = Marketing/Dallas + Marketing/New-York
Donc Marketing/Dallas = Marketing - Marketing/New-York
Assez élémentaire.

Un administrateur pourrait donc, avec ce système de “moins de X réponses = on n’affiche pas les résultats” seulement, quand même les obtenir, en affichant d’abord l’histogramme du Marketing, puis l’histogramme de Marketing/New-York, et il lui suffirait de comparer les deux pour savoir ce qu’ont répondu trois de nos quatre amis de Marketing/Dallas !

Rassurez-vous, vos RH sont pleins de bonnes intentions, et ne feraient pas cela ! On sait aussi qu’ils travaillent dur et n’ont pas le temps de s’amuser à faire des centaines de filtres. Mais chez Supermood on préfère la politique du risque Zéro quand on parle des collaborateurs d’une entreprise, on a donc développé des algorithmes spécifiques, pour que même dans le cas où quelqu’un essaye de retrouver des réponses censées rester anonymes, il ne puisse pas le faire. Des algorithmes calculent donc ce qui se passerait si un administrateur utilisait tel ou tel filtre, et bloque ainsi préventivement les filtres qui pourraient poser problème.

Et donc, voilà ce qui se passe si l’administrateur du compte vu plus haut essaye d’accéder aux résultats de Marketing:

“De quel pays, entité, ou sous-entité souhaitez-vous voir les résultats ?”

Eh oui, comme le montre l’image 4, les réponses du Marketing ne sont pas affichées car celles de Marketing/New-York sont bien accessibles. Nos algorithmes rendent donc caduque toute tentative de retrouver les 3 réponses de Marketing/Dallas.

Partager sur :

Supermood est le seul outil à concevoir des modèles qui permettent à la fois de fournir des rapports riches aux managers & RH sans jamais trahir l’anonymat des collaborateurs.

Et les commentaires alors ?

Supermood vous permet aussi de vous exprimer de façon qualitative : remontez des problèmes spécifiques, donnez des solutions, etc. Bref, pour vous faire entendre il faut pouvoir témoigner textuellement.

Les verbatims ne sont jamais nominatifs pour garantir votre anonymat. Ils suivent les mêmes règles que les questions fermées pour le filtrage. Pour être sûr de rester confidentiel, pensez à :

  • Ne rien écrire qui puisse vous identifier clairement
  • Ne mettez pas de nom.
  • Des propositions plutôt que des critiques (c’est plus agréable pour tout le monde Smile

La sécurité de mes données dans tout ça ?

Bien entendu, vos réponses sont stockées dans nos bases de données ultra-sécurisées et restent en Europe (dans des datacenters normés ISO-27001). Pour communiquer avec vous, nous utilisons un canal de communication chiffré que l’on appelle SSL. Ce nom un peu barbare veut dire que même votre DSI ne peut intercepter vos réponses, et que tout reste entre vous et nous. Ouf !

Outre l’utilisation sur la plateforme Supermood, vos données une fois collectées servent à deux choses : améliorer nos algorithmes existants (voir si les questions que l’on pose sont pertinentes, etc.), et incluses dans un benchmark global (une fois anonymisée totalement). Donc la revente de données “pour personnaliser votre expérience publicitaire”, ce n’est pas pour nous. Winking Face

Contractuellement, ça marche comment ?

On vous résume rapidement ce qui est convenu avec votre entreprise :

  1. 1 Les administrateurs de la plateforme s’engagent à ne pas chercher à reconstituer une réponse individuelle (et de toute façon, ce n’est pas possible Smile).
  2. 2 Votre entreprise peut à la fin du contrat nous demander un export des données récoltées. Nous sommes d’accord avec ça, mais notre contrat précise que cet export ne pourra être réalisé qu’avec des données anonymisées totalement. C’est à dire dans un format où il n’est pas possible d’isoler une réponse.
  3. 3 Comme avec tous les services informatiques, vous disposez d’un droit de rectification de vos données.

Prenez les meilleurs décisions humaines

grâce aux données en temps réel

Demander une démo