management collaboratif à distance

Le management collaboratif : un pilier de la motivation collaborateur

L’engouement pour le management collaboratif dépasse largement un éventuel effet de mode.

Et pour cause : cette approche de la gestion qui invite les collaborateurs à s’investir et à faire preuve d’innovation et d’esprit d’initiative dynamise les équipes comme aucune autre. Focus sur un style de management qui apporte beaucoup aux entreprises.

management collaboratif à distance

Le management collaboratif, qu’est-ce que c’est ?

Pour beaucoup d’entreprises, mettre en place le management collaboratif ne coule pas de source, car cette pratique renverse entièrement l’ordre établi au sein d’une structure. Aux antipodes du modèle de management classique qui repose sur une hiérarchie basée sur une logique de verticalité, ce mode de gestion implique une véritable transversalité des échanges.

Appelant à une simplification des rapports hiérarchiques, cette manière inhabituelle de gérer la prise de décision et la répartition des tâches réclame à la fois plus de souplesse de la part des dirigeants et plus d’engagement de la part des collaborateurs.

Ainsi, en gommant l’importance des échelons et en adoptant une hiérarchie horizontale, on encourage la collaboration plutôt que la simple exécution d’ordres. Les employés deviennent ainsi acteurs des projets qu’ils contribuent à mener à bien.

Dans ce système, le manager se fait facilitateur d’échange. Il accompagne une simplification des rapports et engage une pensée innovante au sein de l’organisation.

Découvrez comment Crédit Agricole Normandie-Seine inclut ses collaborateurs dans leurs projets de transformation

Plus de motivation pour un meilleur engagement

Parmi les bénéfices du management collaboratif, celui qui est cité le plus souvent est l’avantage humain. En effet, lorsque l’on encourage les employés à s’impliquer dans le processus de prise de décision et que l’on accorde du poids à leur opinion, on assiste à un regain de motivation.

En recevant la confiance de leurs supérieurs et de leurs pairs, ils se sentent valorisés et le travail prend un tout autre sens, plus personnel. Les collaborateurs sont donc plus aptes à s’approprier des projets et tirent davantage de fierté de la tâche accomplie.

Dans le cas de projets collaboratifs, la dynamique de groupe est transformée par l’adoption du management collaboratif. Chacun est invité à faire entendre sa voix et à faire preuve d’ingéniosité. Pour se démarquer de la concurrence, les entreprises doivent innover en permanence. En encourageant chacun à se sentir plus à l’aise et à exprimer des idées plus créatives, on s’ouvre à davantage de fraîcheur au sein de l’entreprise.

Il en résulte bien souvent une amélioration de la performance. Des salariés valorisés et plus épanouis qui travaillent avec plaisir sont automatiquement plus efficaces et productifs. Les structures qui mettent à profit l’intelligence collective, l’entraide et la coopération ont ainsi tendance à atteindre plus rapidement leurs objectifs.

Enfin, le management collaboratif, en mettant l’accent sur la communication, simplifie grandement les process. Cet avantage organisationnel permet de gagner en réactivité et en efficience à tous les niveaux.

guide fédérer conduite du changement
Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport

Comment adopter le management collaboratif dans son entreprise ?

Les managers ont un immense rôle à jouer dans l’adoption du management collaboratif. Sans leur concours, impossible d’implémenter cette dynamique horizontale et cette atmosphère de confiance au sein de l’entreprise.

Ainsi, la première étape consiste à amener l’idée de cette nouvelle organisation auprès de l’ensemble des collaborateurs et de vérifier que chacun a parfaitement compris les changements qu’elle suppose. C’est au manager de s’assurer de l’adhésion de toutes les personnes concernées. Les outils de feedback collaborateur seront précieux durant cette phase de transition. On pourra ainsi déterminer si tout le monde s’habitue à ce fonctionnement différent et garantir qu’il n’est pas vécu comme une contrainte.

Dans tous les cas, ce changement doit s’inscrire dans une démarche bienveillante et empreinte de toute l’intelligence émotionnelle nécessaire pour accompagner les collaborateurs. L’enjeu est d’encourager leur implication sans leur donner l’impression qu’ils devront abandonner le soutien de leurs supérieurs.

Il s’agit de mettre en valeur l’engagement et la participation sans créer une situation où les employés deviennent les seuls responsables en cas d’erreur. Trouver cet équilibre représente sans doute la plus grande difficulté dans l’adoption du management collaboratif. Partant, entraide, écoute et compréhension seront les maîtres-mots pour assurer une bonne transition.

L’implémentation du management collaboratif induit une véritable remise en question des habitudes de gestion au sein d’une entreprise. Elle peut être source d’inquiétudes et de questionnements, mais, une fois les principes de cette méthode de gestion compris et adoptés, les bénéfices sont indéniables.

Ainsi, les managers devront faire preuve de finesse et d’une grande intelligence émotionnelle pour amener les collaborateurs à développer la confiance (en eux et en la direction) nécessaire pour tirer pleinement parti de ce mode de fonctionnement participatif. Convaincus du poids accordé à leur opinion, ils manifesteront une motivation et un engagement sans précédent.