Fonctions commerciales reprise

Reprise d’activité : comment mobiliser vos collaborateurs dans vos stratégies d’innovation et de relance de croissance ?

Réagir, reprendre, innover. Tels sont les mots d’ordre des entreprises qui veulent reprendre leur activité tout en s’adaptant aux conséquences sanitaires et économiques de la crise du COVID-19. 

Ainsi, pour réaliser ce tour de force dans un contexte incertain, savoir engager vos collaborateurs dans votre plan de relance de croissance et d’innovation est crucial.

Pour y parvenir, cet article vous partage ses analyses et recommandations.

Face à la crise, pas de performances durables sans innovation

Le contexte incertain créé par la crise du Covid-19 a obligé toutes les entreprises à repenser l’ensemble de leurs objectifs et leurs décisions stratégiques à court, moyen et long-terme.

Cette adaptation forcée des organisations s’impose à deux niveaux : le rythme d’activité et le modèle économique de l’entreprise.   

Ajuster son rythme d’activité

Pour s’adapter aux exigences d’un contexte incertain, les enterprise ont globalement du suivre l’agenda suivant : 

Court-terme : dans le contexte chaotique, sous l’impulsion des équipes dirigeantes et RH, toutes les équipes ont multiplié les efforts et les mesures d’urgence temporaires (télétravail, mise en activité partielle, etc.) pour stopper l’hémorragie. Ces actions immédiates devaient répondre à deux besoins prioritaires : la sécurité des collaborateurs et la continuité des activités fondamentales.

Moyen-terme : ici, les équipes coordonnent mieux leurs efforts pour ajuster et stabiliser les mesures d’ajustement temporaires (ex: les conditions de travail), mais également anticiper les nouveaux défis de la reprise d’activité (planification, sécurité, réouverture, fournisseurs, budget, recrutement, etc.). 

Long-terme : l’exécution allouera mieux les efforts grâce à une vision stratégique qui s’inscrira dans la durée. Les ajustements s’adapteront à une nouvelle temporalité pour créer de nouveaux modes de fonctionnements innovants, déclinables à l’échelle et dans le temps. A ce titre, il est indispensable de capitaliser sur les apprentissages et les nouveaux modèles qui ont émergé pendant le confinement pour construire de nouvelles bases à votre modèle économique. 

Les trois grandes phases du planning stratégique des entreprises face à la crise.

Réinventer votre modèle économique, à différents niveaux 

Parmi les multiples composants de votre modèle économique, cinq points prioritaires nécessitent des changements rapides pour maximiser votre adaptation au contexte post-crise :

Les besoins client. La crise affecte tous les pans de l’économie mondiale, et aucune industrie n’y échappe. Pour assurer leur sécurité et la continuité de leur activité, les clients se recentrent sur l’essentiel, ce qui change fondamentalement leurs logiques d’achat. 

Votre modèle de revenus. Avant, il était simple de pouvoir orienter vos efforts business vers vos offres qui marchaient le mieux. Aujourd’hui, avec le contexte chaotique de la crise du Covid-19, toutes ces optimisations disparaissent pour laisser de la place à davantage de recherche de nouvelles solutions et d’offres alternatives. 

Votre écosystème de partenaires. Ici, l’évolution rapide des besoins client impliquent de repenser votre réseau de partenaires et de fournisseurs. Ainsi, vous devez faire évoluer la nature de vos partenariats pour trouver vos nouvelles synergies et optimisations.  

Les compétences de vos collaborateurs. En interne, l’évolution de la demande et de votre écosystème de partenaires va nécessairement impliquer une réinvention des compétences, voire même des rôles de vos collaborateurs et managers. Partant, les nouveaux projets, la transversalité inter-équipes, le dépassement de fonction, et les apprentissages rapides vont devenir légion.  

Vos processus opérationnels. Par conséquent, tous les bouleversements en interne et en externe vont nécessairement affecter la manière d’exécuter vos nouvelles stratégies. Ainsi, les hiérarchies, les objectifs, la culture, etc. Tous les aspects de vos modèles de fonctionnement sont sujets à une profonde réinvention.  

Vos collaborateurs, sources d’innovation pour naviguer dans l’inconnu 

Ce qu’on observe dans l’analyse des 150.000+ réponses collaborateurs sur la plateforme d’écoute collaborateur de Supermood depuis le début du confinement, c’est que si les mesures à court-terme ont suscité l’adhésion et l’alignement des équipes, les collaborateurs comprennent et acceptent nettement moins les décisions de leurs équipes dirigeantes concernant la reprise d’activité.

Concrétisé en données actionnables (pourcentages, moyennes) sur la plateforme Supermood, ce désalignement traduit le décalage entre le point de vue stratégique des dirigeants et celui des collaborateurs sur le terrain, qui reste privilégié sur réalités opérationnelles de leurs entreprises. 

Dans ce contexte de reprise encore très incertain, il est ainsi fondamental d’optimiser l’apport de vos collaborateurs dans l’identification des multiples leviers d’innovation (produits, gouvernance, organisation, culture, etc.) de votre entreprise.

1. Ecoute et prise d’information : face aux rumeurs, distinguer les réelles tendances

Avec la crise sanitaire, les voix se multiplient pour amplifier le chaos et la confusion. Alors que nous sommes saturés d’informations contradictoires ou même infondées, il est indispensable de pouvoir se reposer sur l’expérience, le bon sens et des données intègres pour prendre les décisions les plus adaptées à ce contexte de crise. 

Ainsi, l’enjeu pour les décisionnaires d’organisation reste de pouvoir prendre du recul sur leurs propres biais de confirmation pour ainsi distinguer les bons signaux faibles et les tendances réelles, que ce soit ceux du marché ou de leurs propres organisations. 

L’apport des collaborateurs : créez-vous un canal d’information interne avec des données intègres en collectant les ressentis anonymisés de vos collaborateurs sur l’impact social et business du COVID-19, mais également les décisions prises pour la reprise d’activité. Ensuite, transformez ces données en information actionnable pour votre prise de décision.   

2. Communication : adopter la boucle de feedback face à l’inconnu

En effet, la crise du Covid-19 est également un excellent révélateur du leadership des équipes dirigeantes, et notamment leur agilité et leur capacité à mobiliser leurs collaborateurs. 

Pour gagner en agilité collective, il est d’autant plus indispensable de transformer les campagnes de messages internes top-down en une boucle de feedback de vos collaborateurs. Cette boucle de dialogue permettra aux équipes dirigeantes d’accélérer l’alignement et la confiance entre les équipes dirigeantes et collaborateurs.

L’apport de vos collaborateurs : outre les angles morts opérationnels apportés par vos équipes, la boucle de feedback collaborateur renforce la cohérence et la transparence des messages aux équipes de collaborateurs. A ce titre, si vous sollicitez le feedback de vos collaborateurs concernant la compréhension et l’adhésion à vos décisions stratégiques, il est important d’accuser la réception des résultats de ces feedbacks agrégés et analysés lors de vos prochaines communications aux collaborateurs. 

3. Activités business : oser la diversification

L’impact brutal de la crise sur toutes les industries forcent les entreprises à repenser leurs stratégies business, ainsi que la gestion des efforts sous-jacents pour aller chercher de nouveaux relais de croissance. 

Ainsi, une fois la reprise d’activité bien enclenchée, il est important de pouvoir rapidement investir sur l’expérimentation de nouveaux projets qui permettront de tester la validité de ces nouvelles stratégies. 

L’apport de vos collaborateurs : s’appuyer sur l’intelligence collective de ses équipes, ce n’est pas simplement demander d’évaluer les nouvelles stratégies et actions mises en place (avec questions fermées). C’est aussi de profiter de leurs points de vue terrain pour partager leurs idées d’innovation opérationnelles avec des questions ouverte, et d’utiliser la récurrence des mots clés pour valider ou invalider certaines des hypothèses des équipes dirigeantes. 

Les sondages internes digitaux envoyés aux collaborateurs interrogés sur la stratégie.

4. Ecosystème : reconstruire son réseau de partenaires et réinventer votre structure organisationnelle

Dans toutes les industries, les retombées sanitaires et économiques bouleversent les logiques d’achat des clients, ce qui impacte à la fois la chaîne de valeurs et le réseau de partenaires et de fournisseurs des organisations. Dans un tel contexte, il est aujourd’hui indispensable de réinvestir sur des nouveaux modèles, avec des opportunités de partenariats inédites. 

En interne, il s’agit ainsi de favoriser la réinvention des compétences, des rôles, les dépassements de fonction ainsi que la transversalité des projets. 

L’apport de vos collaborateurs : derrière chaque crise se trouve de nombreuses opportunités cachées derrière les angles morts des équipes dirigeantes. Ces opportunités se situent à tous les niveaux, et à ce titre, les organisations les plus ouvertes à écouter et tester ces opportunités seront celles qui pourront le mieux s’adapter aux nouvelles règles du jeu. Chaque collaborateur peut ainsi, à son échelle, trouver dans son réseau de nouvelles synergies créatrice de valeur.  

5. Culture : muscler son agilité avec le test & learn et le collaborative learning 

La multiplication d’innovations créatrices de valeur et porteuses de croissance nécessite une culture d’entreprise qui promeut l’agilité, le partage du feedback et des pratiques favorisant l’expérimentation et la collaboration entre équipes. 

Cette réinvention doit commencer au coeur des organisations, et en premier lieu avec les équipes dirigeantes qui doivent pouvoir montrer l’exemple. Partant, cette culture d’innovation et de collaboration est indispensable pour rendre les équipes prêtes à saisir les opportunités et à les assumer au niveau opérationnel. 

L’apport des collaborateurs : dans de nombreuses organisations, la crise et le confinement généralisé ont renforcé les liens entre les collègues ainsi que l’adoption de bonnes pratiques du télétravail qui optimisent leur productivité à distance. Ces tendances offrent un terreau fertile au collaborative learning et de co-coaching entre collaborateurs de différentes équipes qui peuvent ainsi partagé leurs compétences pour rendre leurs organisations plus flexibles. 

Sondages internes digitaux Covid-19
Cliquez sur l’image pour lancer vos premiers sondages digitaux internes

Pas d’alignement ni d’innovation en mouvement sans mesure d’impact

Partant, pour mobiliser vos collaborateurs dans une dynamique positive alliant performances durables, innovation et alignement, il est indispensable de pouvoir remettre la confiance et la responsabilité au centre des organisations. 

Cela passe par pouvoir mesurer auprès de vos collaborateurs l’impact des décisions stratégiques, des actions et des mesures prises pour pendant votre reprise d’activité.  

Ainsi, vous pouvez ainsi questionner, innover, évaluer, et ainsi avancer dans la bonne direction. Avec votre mesure d’impact, les champs d’innovation sont larges. Petite revue des questionnements stratégiques à différents niveaux :

Innovation sur la gouvernance

Ici, l’idée est d’optimiser la prise d’information pour maximiser l’impact des futures décisions.

  • Prise de décision : les mesures liées au déconfinement sont-elles comprises et adaptées aux besoins des collaborateurs ? Il y a-t-il un bon alignement de ces derniers autour de ces mesures ? 
  • Analyse de performance : les nouveaux KPIs de reprise d’activité sont-ils bien pertinents ? Quels sont les bons indicateurs de reprise pour aligner l’ensemble de l’entreprise ? Comment les indicateurs évoluent-ils en fonction des différentes équipes ?  
  • Budget : les investissements réalisés (sécurité des collaborateurs, technologie, etc.) dans la reprise ont-ils un impact positif sur la productivité et le bien-être des collaborateurs ? 

Innovation sur le modèle d’organisation

Ici, l’enjeu est d’augmenter la vélocité de l’activité et du partage d’information pour créer rapidement de la valeur sur le long-terme.

  • Organigramme : les rôles et scope métiers sont-ils bien définis ?
  • Écosystème : les nouvelles offres commerciales sont-elles adaptées à l’évolution des demandes clients ? Ces informations sont-elles bien remontées en interne ?  
  • Modes de fonctionnement : quels sont les meilleurs enseignements de la période de télétravail généralisé ? 

Innovation sur la culture d’entreprise

Si des valeurs fondamentales doivent rester la boussole des organisations, la culture d’entreprise évolue en permanence avec le contexte de celle-ci. Ainsi, l’enjeu est trouver le cadre le plus adapté à votre raison d’être et à vos enjeux du moment :

  • Développement de talents : changements internes sont-ils bien vécus par les équipes et bien accompagnés ? Comment améliorer cet accompagnement ? Les expériences de recrutement et d’intégration sont-elles adaptées au contexte actuel ? Les collaborateurs sont-ils satisfaits du soutien émotionnel offert par l’entreprise ? 
  • Outils : l’adoption des nouveaux outils est-elle bien comprise et effective ?   
  • Communication : les messages de la direction et du management mobilisent-ils bien les équipes ?