transfo-équipes-dsi

Transformation digitale : comment accompagner des équipes SI en période de surmenage ?

La transformation brutale et profonde des business-models par laquelle s’est traduite la gestion de la crise liée au Covid-19 a induit des bouleversements complexes pour les équipes des départements des Systèmes d’Information (SI). 

Pression supplémentaire, réinvention des rôles, ou encore difficultés de la part du management à proposer un accompagnement approprié, etc. Toutes ces problématiques ont poussé les collaborateurs des directions SI au-delà de leurs limites.

Pour raviver leur motivation face à des mutations aussi lourdes en défis que porteuses d’avenir, la transformation digitale elle-même peut être mise à profit.

Les récentes études menées par Supermood font état d’une forte baisse d’engagement pour les employés du secteur bancaire. Essentiel au soutien de l’économie en cette période très particulière, celui-ci est en effet placé en première ligne. 

Les collaborateurs doivent fournir un immense travail sous une pression qui ne fait qu’augmenter. Cependant, si la transformation digitale accélérée qui se dessine sur la toile de fond de la crise sanitaire est vue par beaucoup comme nécessaire et bénéfique, elle n’est cependant pas sans risque

Extrait de l’infographie Supermood « Les collaborateurs du secteur Banque & Assurance face à la crise« 

Comment la digitalisation et le télétravail affectent-ils les collaborateurs SI  ?

Les outils grâce auxquels la transformation digitale était déjà en marche pré-Covid-19 ont joué un rôle crucial dans la gestion immédiate de la crise. Les banques, notamment, y ont vu un moyen de maintenir leur activité sans altérer leur expérience client de manière trop prononcée et ont placé une grande proportion de leurs équipes en télétravail

Accessibles et efficaces, ces outils informatiques ont permis de réagir face au premier confinement. Cependant, l’expérience collaborateur en général, et celle de la DSI en particulier, a été profondément affectée. 

En effet, l’adoption de ces solutions, qui devait se faire progressivement à la faveur d’une transformation digitale parfaitement maîtrisée et organisée, a été précipitée en réponse à la crise sanitaire. Les équipes SI ont donc subi de plein fouet ce bouleversement. 

Ajoutées à des inquiétudes personnelles importantes, la surcharge de travail et la pression à laquelle ces collaborateurs ont dû — et continuent à devoir — faire face sont immenses. Pour que les équipes puissent œuvrer efficacement en télétravail, les outils informatiques, mais également les workflows et méthodes de communication internes doivent être pensés dans ce sens. 

Ceci concerne bien sûr à la fois les employés du front-office et ceux du back-office. Pourtant, les études menées par Supermood montrent que les efforts fournis ne sont pas toujours salués comme ils le méritent.  

Sans une reconnaissance à la hauteur de la surcharge de travail, l’engagement des collaborateurs est à la baisse et le stress et les risques psychosociaux bien présents

Extrait de l’infographie Supermood « Les collaborateurs du secteur Banque & Assurance face à la crise« 

Réinvention des rôles SI et mondialisation : les équipes chamboulées

Pour le management, pas question de revenir en arrière une fois la crise sanitaire passée : la transformation digitale, jusqu’ici ignorée (voire rejetée) par certains, est désormais largement vue comme un moyen de pérennité des entreprises

Les dirigeants sont d’ailleurs nombreux à considérer la transformation digitale comme accomplie, alors que les DSI demeurent bien conscients du chemin qu’il reste à parcourir. 

La gouvernance peut ainsi avoir tendance à freiner le développement du rôle stratégique des DSI, notamment en gelant des budgets qui n’ont jamais été aussi vitaux. 

On observe également des restructurations importantes dans plusieurs secteurs, celui de la finance n’étant pas épargné.

Pour maintenir leur rentabilité, les banques souhaitent se concentrer sur des activités à forte valeur ajoutée et n’hésitent pas à les externaliser. Cette externalisation sert par ailleurs de levier à la digitalisation des services bancaires et offre une meilleure rentabilité des métiers qui y sont liés. L’offshoring, à Madagascar et dans le reste de l’Océan Indien notamment, s’accélérait déjà avant la crise. Il semble prendre davantage de sens avec la preuve que le travail à distance est devenu un business model tout à fait viable.  

Il en résulte une certaine incertitude quant aux rôles des collaborateurs SI, dont l’engagement doit à tout prix être préservé. Celui-ci est en effet essentiel pour que les solutions digitales mises en place dans l’urgence de la crise du Covid-19 puissent réellement remplir leur fonction sur le long terme.

etude-cas-credit-agricole-transformation
Découvrez comment Supermood a aidé Crédit Agricole Technologies & Services à maximiser l’adhésion interne de sa transformation culturelle, agile et digitale.

Un accompagnement efficace des mutations des équipes SI

Dans ce contexte d’une grande complexité où les Risques Psychosociaux sont multipliés, seules l’écoute et une communication interne efficace sont à même de garantir l’engagement des collaborateurs. Sans cette culture de l’humain, les équipes perdent leur cohésion et, ne se sentant pas soutenus, les individus qui les composent voient les changements comme une menace supplémentaire. 

La transformation digitale s’accompagne de défis, mais le management commence également à entrevoir son potentiel consolidateur du sentiment d’appartenance au sein de l’entreprise. 

D’où l’importance de sélectionner des outils digitaux s’inscrivant dans une démarche d’accompagnement de l’évolution des rôles et des compétences de chaque membre de l’équipe. C’est le cas de la solution proposée par Supermood, qui répond à un double objectif : celui de rendre la parole à chaque individu tout en explicitant comment interpréter et utiliser le feedback collaborateur recueilli.

Les collaborateurs se sentent alors soutenus et entendus et le management dispose d’éléments clairs pour prendre des décisions qui remporteront l’adhésion de chacun. 

Conclusion

Posséder des informations précises et nombreuses quant à la position adoptée par les collaborateurs permet de faire preuve d’une plus grande agilité.

Sans le fossé qui risque de se creuser lorsque l’expression est brimée, les employés, inclus à la vie de l’entreprise, sont encouragés à communiquer toujours davantage. 

Dans le contexte de la transformation digitale accélérée par la crise sanitaire, l’importance d’une communication de qualité entre DG et DSI ne saurait être sous-estimée.

Mais tout le pouvoir de cette évolution numérique est que, lorsque les outils qui la caractérisent sont employés à bon escient et efficacement, ils la rendent encore plus pertinente, pérenne et propre à créer une expérience client et collaborateur optimale. L’une entretient alors l’autre sur le long terme.

Si vous souhaitez discuter de vos enjeux de management, de transformations ou d’engagement de vos équipes, n’hésitez pas à m’écrire, je serai ravi d’échanger avec vous : kieran@supermood.fr